Le surdoué. (1)

Le surdoué. (1)

Le surdoué

 On dit des enfants doués qu’ils sont à un Haut Potentiel Intellectuel. Il existe deux qualifications, précoce et surdoué, en France 1 enfant sur 200 est précoce et 1 enfant sur 1000 est surdoué. La qualification est déterminée par les résultats aux tests de QI. Les bébés à haut potentiel intellectuel, sont souvent très éveillés, émotifs et très attentifs. Ce sont des bébés très “observateurs”, ayant des regards très soutenus à l’encontre de leurs parents, développant une attention soutenue. Ils grandissent en développant une grande sensibilité, s’imprégnant de tout ce qui se produit autour d’eux, de façon plus vigilante que d’autres enfants, en faisant preuve d’une empathie (perméable aux sentiments d’autrui) très importante.
Leurs sentiments, joie, tristesse, sont exprimés avec davantage d’intensité que pour la moyenne. Ils sont très tôt extrêmement lucides de leur environnement, et sont capables de saisir des conversations d’adultes dès l’âge de deux, trois ans, une capacité à la compréhension qui les autorise même à intervenir parfois dans une conversation autour de sujets d’actualité. vers l’âge de six ans, ils sont à même de comprendre des concepts difficiles et d’en exprimer la forme. Il est très fréquent qu’existe une sens de l’humour très vif chez les enfants surdoués.

Cerveau éclairé du surdoué

Une de leur force, est leur grande capacité d’adaptation, tant dans leur environnement que dans un contexte étranger, une grande capacité d’observation. Toujours sollicités par eux-mêmes, ils lisent, sont curieux, recherche la perfection dans le dessin qu’ils réalisent. Ce sont des enfants qui sont capables d’une grande concentration, ils peuvent donner l’impression d’un isolement dans leur comportement, mais en fait ils sont avec eux mêmes dans une concentration intérieure, ces enfants qui s’occupent sans bruit. Ces enfants qui deviennent souvent des adultes qui ne savent pas qu’ils sont différents, non pas plus intelligents, mais fonctionnant de façon différente sur le plan cérébral.

 

Il est très à la mode de penser que son enfant est surdoué, et dans faire l’apogée en toutes circonstances, aussi si la question se pose, il est toujours préférable d’en avoir la réponse avec des tests qui confirmeront ou pas la projection parentale.
Savoir pour un enfant qu’il est surdoué, peut lui permettre entouré de ses parents qui l’accompagne avec cette information, d’en sortir plus équilibré. Savoir donne le choix et évite de subir.

L'adulte surdoué

On peur retrouver chez l’adulte surdoué, un certain nombre de points, qui peuvent avoir des répercussions tant positives que négatives sur leur chemin de vie, en voici une liste qui reste, non exhaustive, et qui n’est bien sur qu’une information et pas un portrait exact, sachant de plus, que toutes peuvent ne pas être existantes chez tous les adultes surdoués.

 

Hypersensibilité, extrêmement susceptible.
• Intensité – hyper stimulable (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être “plus ” tout : plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, …)
Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyper-réactif aux stimuli sensoriels)
Curiosité exceptionnelle.
Imagination débordante, grande créativité.
• Grande capacité d’observation, note les plus petits détails.
Intérêts très variés, saute facilement d’un domaine à l’autre.
Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, …)
• Recherche la compagnie de personnes plus âgées.
• Capacité d’attention, persévérance : forte si l’intérêt y est; faible, voire nulle, sinon.
• Grand sens de l’humour (et humour très particulier, souvent incompris).
• Rapidement frustré s’il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
• Grand sens de la justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l’injustice, pour lui et pour les autres.
• Respect des règles bien comprises (“logiques”), mais tendance à questionner l’autorité non fondée.
Idéalisme, altruisme, compassion.
• Grande capacité de raisonnement, aime résoudre des problèmes complexes.
• Rapidité d’apprentissage.
• Sait sans avoir appris
Autodidacte lorsqu’il est rebelle à l’apprentissage classique, préfère apprendre seul.
• Méthode d’apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
• A lu très jeune et avidement.
• Vocabulaire extensif.
• Excellente mémoire.
• Bon en chiffres, puzzles, …
Perfectionnisme, doublé d’une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l’échec.

 

Laisser un commentaire

La thérapie systémique c’est quoi ?
La thérapie systémique est basée sur l’interaction relationnelle dans le groupe...
La thérapie à distance, c’est possible !
Horaires de travail, vie à l'étranger, vie rurale, handicap, vous ne pouvez pas vous déplacer...
Archives du blog